CES 2017 : Energysquare révolutionne la recharge sans-fil

Premier jour de CES, et j’ai fait le tour de la French Tech ce matin, avec quelques produits qui ont retenu mon attention. Je vous présente EnergySquare, un système de recharge assez révolutionnaire.


Mon voyage à Las Vegas pour le CES 2017 est permis grâce à la généreuse participation de Curve. Curve est une carte bancaire révolutionnaire, couplée à une application iOS et Android vous permettant de gérer vos dépenses au quotidien de la manière la plus efficace et simple qui soit. Toutes les informations dont vous avez besoin sont disponibles ici et là. Merci encore à eux ! (N’oubliez pas le code QHPKA à la souscription pour qu’on gagne chacun £5)

Adieu la recharge à induction, voici la recharge par conduction

Vous connaissez sans doute la recharge Qi, standard de la recharge par induction sur de nombreux smartphones. Le principal point négatif de la recharge Qi est la dissipation du courant, ce qui fait que si le smartphone reçoit 0,8A, on est déjà heureux.

Le pad à conduction d’Energysquare

L’équipe française d’EnergySquare s’est proposée de répondre à cette problématique en développant un système de recharge par conduction électrique, envoyant jusqu’à 25W (5V/5A) à l’aide d’un pad sur lequel on vient poser son smartphone, sa tablette, et demain son ordinateur portable.

Pour ce faire, il faudra équiper le dos du smartphone avec deux petits récepteurs, qui sont discrets et reliés à l’aide d’un sticker dont l’extrémité se branche au port micro-USB ou Lightning. Comme vous vous en doutez, ma première question fut celle de l’USB-C : ça va arriver.

C’est particulièrement intéressant selon moi, car cela va permettre non seulement de recharger les derniers smartphones bien entendu, mais aussi dans un futur non lointain, les MacBook et autres ordinateurs portables utilisant l’USB-C pour se recharger.

À l’heure actuelle, le pad d’EnergySquare envoie 5V/5A, soit 25W, ce qui permettra de recharger le MacBook 12 pouces par exemple, à presque pleine vitesse. Toutefois, pour les MacBook Pro 2016, il faudrait au moins 60W (12V/5A) pour bien faire. Après avoir discuté avec Timothée Le Quesne de l’équipe d’EnergySquare, ils ont pour projet de proposer un pad en 2017 qui envoie au moins 60W, ce qui selon moi serait révolutionnaire.

Imaginez arriver au bureau et n’avoir qu’à poser votre MacBook pour qu’il se mette à charger : ce serait superbe. Je vais rester attentif quant à la disponibilité de cette solution, et en reparlerai plus en détail dans les semaines suivantes, puisque les livraisons devraient commencer avant le printemps. Il est également à noter qu’EnergySquare va proposer des intégrations dans les meubles et accessoires, pour avoir une solution clé en mains, sans avoir besoin de poser le pad sur du mobilier existant.

Vous l’aurez sans doute compris, je suis conquis et ai hâte de pouvoir tester ça en conditions réelles, notamment avec l’USB-C, mais même avec du Lightning, pouvoir charger sans fil, et à pleine vitesse, il faut avouer que ça donne envie. Merci à tous de m’avoir lu, et à très vite sur b0b.fr !