iPad Pro : mon premier jour

J’ai reçu l’iPad Pro aujourd’hui, et après avoir utilisé l’énorme tablette d’Apple pendant quelques heures, je vous dévoile mes premières impressions.

iPad Pro : plutôt iPad « gros »

Si vous avez regardé une vidéo de déballage, ou plusieurs, vous savez bien vu que cet iPad Pro est un monstre. Il est plus grand qu’un MacBook 12 pouces par exemple.

iPad Pro premieres impressions - 6

Au niveau des spécificités techniques, on a bien l’impression que le mot « Pro » lui va à ravir. Les benchmarks du processeur A9X qui équipe l’iPad Pro ont des scores très haut, comme on s’y attendait.

Mais voilà, à part ça, qu’est-ce qui rend cet iPad « Pro » ? Pour moi, aujourd’hui, rien. C’est un grand iPad, très grand même, mais qui n’a de Pro que le nom. Ce sont les mêmes applications que sur un iPad Mini ou un iPad Air, on ne peut pas vraiment faire d’autres choses à l’heure actuelle que ce que l’on peut faire sur un autre iPad.

iPad Pro premieres impressions - 3

Il faudra attendre que de nombreux développeurs se mettent à proposer du contenu optimisé et fait pour l’iPad Pro avant de pouvoir lui faire assumer son statut de Pro.

Ce que j’aime

Passé l’euphorie du déballage et les sessions de chat avec l’assistance Apple –je vous en parle après–, j’ai pu configurer l’iPad Pro à ma guise. Et c’est un très bel iPad, c’est certain. La finesse de la bête sur un si gros corps ajoute du charme, et on a presque l’impression de tenir un truc incroyable.

Le poids ne me dérange pas pour le moment, je pensais l’utiliser principalement dans le canapé, pas vraiment pour faire un footing avec, donc ça va le faire. En le tenant à une main et en naviguant sur l’écran avec l’autre main, c’est toujours faisable sans trop de difficultés.

iPad Pro premieres impressions - 5

L’écran est très grand, et on a la place pour faire pas mal de choses. J’apprécie le fait de pouvoir mettre deux applications côte à côte, comme Safari et Tweetbot, tout en mettant une vidéo en PIP issue de Plex par exemple. C’est bête, mais c’est une chose que je serai amené à faire quotidiennement sans aucun doute. J’ai hâte que YouTube propose le PIP d’ailleurs.

iPad Pro premieres impressions - 4

Le centre de notifications est bien fait, avec deux colonnes pour avoir plus de contenu visible d’un seul coup. Ça fait partie des choses qui m’ont agréablement surprises, tout le reste étant assez classique. Je ne vais pas faire plus long sur ce que j’aime, car ça reviendrait à dire ce que j’aime sur iOS. La grosse partie est sur ce que je n’aime pas, accrochez-vous.

Ce que je n’aime pas

En un mot : la précipitation. Eh oui, je commençais à être habitué, avec l’Apple Watch puis l’Apple TV, à voir sortir des produits qui ne sont pas terminés. L’iPad Pro ne déroge pas à la règle, malheureusement. Avant même de le recevoir, j’étais déjà déçu par une chose : l’absence de possibilité de séparer le clavier.

Vous ne l’avez peut-être jamais utilisé, ni même remarqué, mais sur tous les iPad autres que l’iPad Pro, il est possible de séparer le clavier en 2, afin de pouvoir écrire confortablement avec les pouces, notamment en mode portrait. Si sur un iPad de 7,9 pouces, ce n’est pas forcément plus pratique, comprenez que sur une tablette de 12,9 pouces, c’est indispensable.

iPad Pro premieres impressions - 9

Je n’ai pas de petites mains, mais écrire en mode portrait sur cet iPad Pro est encore plus pénible que de regarder Gandalf hocher la tête sur une musique de l’Eurovision pendant 10 heures. C’est tellement problématique que j’ai passé de longues minutes à discuter avec l’assistance Apple, puis au téléphone avec un supérieur, puis avec un iOS Senior Advisor qui ne comprenait pas non plus comment l’option avait-elle pu disparaître. Il fait remonter l’information aux ingénieurs, et j’espère vraiment que la prochaine mise à jour d’iOS va rétablir ça.

iPad Pro premieres impressions - 8

Assez parlé du clavier, voyons le reste. En gros, si vous n’êtes pas dans une app optimisée pour l’iPad Pro, l’expérience utilisateur est désastreuse. Je ne parle pas des applications uniquement pour iPhone, pas du tout, mais par exemple Flickr, qui est optimisée pour l’iPad depuis bien longtemps, a des jolis bugs d’affichage en mode Split-View sur l’iPad Pro.

iPad Pro premieres impressions - 7

Certes, ce sont les balbutiements de la machine, et dans quelques semaines tout au plus ce sera réglé, mais lorsqu’on lâche un billet de 1 000€ pour un iPod Touch XXL, on peut s’attendre à mieux.

Dans ce que je n’ai pas aimé, on retrouve aussi le fait de ne pas avoir le même capteur TouchID que sur iPhone 6s et 6s Plus, qui est bien plus rapide que celui de l’iPad Pro, ou encore le fait que « Dis Siri » ne soit pas disponible aussi aisément que sur les iPhone (il faut nécessairement que l’iPad soit branché). Et avec tout ça, j’ai bien du mal à savoir qui va vraiment avoir besoin de cet iPad Pro version 1.

iPad pro : pour qui ?

Pour le moment, et cela durera environ un an, je ne sais pas qui va avoir besoin de cet iPad Pro. Enfin plutôt, qui va voir ses besoins comblés par cet iPad Pro. Car si on se laisse amadouer par le Smart Keyboard, l’Apple Pencil incroyable et le processeur surpuissant, on sera nécessairement déçu.

Le potentiel est là, et dans une bonne année, l’iPad Pro aura sans doute un écran 3D Touch et beaucoup d’applications compatibles, mais aujourd’hui, les 1 000€ à sortir pour un iPad Pro me font un peu mal. C’est un grand iPad, mais sans beaucoup de choses en plus.

iPad Pro premieres impressions - 9

Je pense que certains graphistes ou autres personnes utilisant un stylet sur leur iPad actuel verront un changement bienvenu sur cet iPad Pro, mais pour tous les autres dont je fais partie, je n’imagine pas qu’ils seront convaincus.

Personnellement, je me sers d’un iPad pour « consommer » plus que pour créer, donc je ne suis pas la cible de cet iPad Pro sans doute. Mais quelle est-elle ? Comme je l’ai dit plus haut, pouvoir mettre deux applications en même temps ainsi qu’une vidéo en PIP par-dessus, c’est top. Mais ça s’arrête là pour moi, il n’y a rien d’autre de transcendant.

iPad Pro premieres impressions - 8

J’aime le grand écran, j’ai hâte de voir les applications qui en tireront parti d’ici quelques mois, et par pitié Apple, rends-moi le clavier séparé, sinon je te rends ton iPad Pro.

Si vous en avez vu un, ou si vous en avez acheté un, n’hésitez pas à me dire si vous êtes d’accord avec ce que je dis ou non. Je vous remercie de m’avoir lu, en espérant que cet article vous ait plu, et n’oubliez pas de me dire dans les commentaires ce que vous pensez de cet iPad Pro, même ses l’avoir vu. Pour qui est-il ? À quoi va-t-il servir ? Est-ce une version 1 à éviter ? Dites-moi tout ! Merci à vous de votre fidélité, et à très vite sur b0b.fr !