Un Œil Sur : Joffrey

Pour cette nouvelle interview, nous avons décidé d’écouter les conseils de Paingout pour choisir notre nouvel invité. Le moins que l’on puisse dire c’est que suivre cette recommandation semble avoir été judicieux. Rassurez-vous, si après avoir lu ce qui suit vous avez une irrésistible envie de faire plein de check-in sur Swarm et de glander sur Reddit, c’est normal.

Mille mercis à Joffrey pour avoir accepté de répondre longuement à nos questions.

Bonne lecture !


 

Bonjour Joffrey, qui es-tu ?

Je m’appelle Joffrey, j’ai 27 ans et j’habite à Paris. J’ai grandi à Nancy, où j’ai suivi des études d’ingénierie informatique, véritable passion depuis qu’on m’a mis un Macintosh Plus entre les mains à mes 6 ans. Après avoir longtemps tenu un blog qui prend aujourd’hui la poussière, créé une agence Web avec des amis pour la fermer un an plus tard, et fait différents stages dont une bonne partie en télé-travail, j’ai fini par déménager ici lorsqu’on m’a proposé un poste de développeur front-end dans une grosse agence de publicité, celle qui fait les spots McDo.

J’ai ensuite intégré les équipes de Ouiche Lorraine, la société derrière VDM. Mais au final plus intéressé par le design des sites que leur code, j’ai eu l’opportunité de pouvoir m’y reconvertir en graphiste. Je n’étais pas forcément très bon au début, mais j’ai appris à profiter de mes connaissances techniques pour mieux appréhender mon travail. Aujourd’hui je m’occupe donc de réaliser des applications mobiles, des sites, et tout ce qui va avec.

Peux-tu nous montrer à quoi ressemble ton bureau ?

Je l’avoue, j’ai fait un peu de rangement avant de prendre la photo. Et bien qu’ayant une véritable fixation sur les choses parfaitement alignées, habituellement traînent quand même des câbles divers et variés, une souris filaire pour jouer même si ça fait 6 mois que je n’ai pas lancé Steam, une boîte de chewing-gums, et souvent une canette de Red Bull vide.

Si ce n’était pas particulièrement inconfortable à la longue, j’aurais une chaise Eames pour compléter tout ça, uniquement parce que c’est beau. Mais désormais j’ai un bête fauteuil IKEA, parce qu’après en avoir fait voir de toutes les couleurs à mon feu Skruvsta en cuir blanc avec des canettes de Red Bull qui n’étaient en fait pas si vides que ça, j’ai abdiqué avec ce qui est esthétique mais pas pratique. D’ailleurs, n’achetez jamais un fauteuil blanc, vraiment.

un-oeil-sur-joffrey2

Présente-nous la technologie qui t’entoure

Au jour le jour, j’utilise un iPhone 6s Plus gris sidéral de 64 Go après m’être longtemps moqué des téléphones gigantesques, un MacBook Pro 15” mid 2014 avec toutes les upgrades et qui m’a donc coûté un rein, et une Apple Watch acier 38 mm avec un bracelet sport noir, parce que c’était le moins cher des modèles qu’il restait à l’Apple Store et que je ne l’avais pas pré-commandée, pensant que je ne céderai pas à la tentation. J’ai également un iPad mini retina de 16 Go, en gris sidéral également, principalement pour me le prendre sur le nez au lit en m’endormant à essayer de cliquer sur tous les liens de reddit, ou bien juste pour regarder des séries lorsque je suis en déplacement.

Niveau audio, j’ai des JBL Creature II depuis des années maintenant. C’est peut-être un peu dépassé, mais ça fait le job. Bizarrement j’ai du mal avec tout ce qui est Bluetooth ou AirPlay. J’ai essayé de franchir le pas, vraiment, mais ça m’énerve, c’est lent, et pas forcément nécessaire quand on vit dans un 2 pièces. Le reste du temps, j’ai un casque Bowers & Wilkins P3 noir que j’adore. Il est beau, léger, confortable, pratique à transporter puisque repliable, et délivre un très bon son pour un prix relativement correct.

J’ai également un reflex numérique, un Canon EOS 600D dont il faut toujours que je lise le manuel, une balance connectée Withings Smart Body Analyzer pour que mon chat puisse se peser tout seul dessus quand j’ai le dos tourné, une Apple TV pour Netflix (bon, surtout Beamer pour y streamer facilement vous savez quoi), et en gros voilà. Mais le gadget indispensable et dont je ne me sépare jamais, c’est ma mophie powerstation duo. Une batterie de 6000 mAh avec deux ports USB, de quoi tenir quelques heures en plus quand il faut absolument terminer ce niveau de TwoDots dans le métro.

As-tu un sac génial pour transporter tout ça ?

Bien sûr que j’ai un sac génial, et pas qu’un d’ailleurs. J’avais acheté un Herschel Pop Quiz Backpack, noir toujours, dans un Apple Store à New York, avec sa petite pochette rembourrée prévue pour accueillir confortablement un MacBook Pro 15”. Puis peu de temps après mon retour à Paris, soudainement tout le monde avait un sac à dos Herschel, alors maintenant je le cache, surtout qu’il est dégueulasse.

J’ai également fait une petite folie en m’offrant un sac Louis Vuitton Keepall 45, en damier graphite. Mon Mac, le reflex lorsque je saurai m’en servir, les différents câbles et batteries, la trousse de toilette, et quelques vêtements tiennent parfaitement dedans pour les weekends loin de la capitale. Et puis c’est une taille cabine, donc idéal pour prendre l’avion et garder tout avec soi. Bon évidemment ce n’est pas du tout conçu pour transporter du matériel high-tech, mais au prix du sac je préfère me persuader que c’est parfait.

Et pour finir, j’ai aussi toujours avec moi un Pliage Néo, porté main, en noir évidemment, que le site de Longchamp semble vouloir classer dans sa collection pour femmes. Au quotidien j’y mets mes affaires de sport, mais il m’arrive de m’en servir en voyage lorsque je ne prends pas mon Mac. Voilà. J’aime bien les sacs.

Est-ce que tous ces objets répondent à tes besoins ?

Si j’ai bien une critique à faire sur tout ça, ce serait au sujet de l’Apple Watch. Je l’aime beaucoup, et j’ai toujours rêvé d’avoir au poignet une montre comme dans les films d’espionnage. Lorsque je suis à pied ou dans le métro, c’est super pratique si je reçois une notification et ne veux pas sortir mon téléphone de ma poche déformée par le format du 6s Plus, je gagne vraiment un temps considérable à la longue. Et puis pour le sport, connaître son rythme cardiaque et les calories dépensées quand on est à deux doigts de mourir, c’est fantastique.

Mais voilà, j’en suis arrivé au point où j’ai désactivé la sortie de veille lorsqu’on tourne le poignet, parce que ça s’allume constamment et que ça réduit de beaucoup l’autonomie, déjà pas énorme à l’origine. En réalité, je ne pense pas qu’on puisse dire de l’Apple Watch qu’elle répond à une quelconque besoin. Elle a définitivement remplacé mon Nike FuelBand pour me motiver à me bouger les fesses de mon fauteuil, certes, mais ça reste avant tout un gadget, qui simplifie un peu la vie sans la révolutionner non plus.

un-oeil-sur-joffrey4

Quelles sont les apps que tu utilises le plus souvent ?

Sur mobile, je suis accro à Swarm. À l’époque où ça s’appelait encore Foursquare, je faisais des kilomètres à pied ou en voiture pour aller check-in quelque part où je pourrais gagner un badge en particulier. Lorsqu’ils ont pris la décision de séparer l’app en deux, Foursquare a perdu de son charme, mais j’ai continué à l’utiliser. C’est un véritable historique des endroits où je suis allé, et très régulièrement je m’en sers pour me rappeler le nom d’un restaurant que j’avais apprécié, ou la dernière fois que je me suis enfilé un Double Down au KFC. Aujourd’hui, Swarm a retrouvé de son côté amusant, et je prends toujours le temps de check-in là où je me trouve, d’autant plus à l’étranger. Je m’en sers également avec ma copine et mes amis pour pouvoir nous retrouver facilement sans forcément devoir s’envoyer un message.

Dans la même thématique, j’utilise énormément Citymapper. J’ai troqué l’application officielle de la RATP et Google Maps contre cette première, et c’est fantastique. Si vous avez la chance d’être dans une ville couverte par Citymapper, sautez dessus, elle est entièrement gratuite, sans publicité, et incroyablement pratique pour tout type de trajet lorsqu’on n’a pas de voiture.

Quelle est l’app la plus indispensable à tes yeux et pourquoi ?

Je ne pourrais pas me passer de BetaSeries. Bon, d’accord, c’est moi qui me suis chargé du design, mais quand même. Quand on suit des dizaines de séries en même temps, c’est rapidement l’enfer pour s’y retrouver. Alors hop, affalé sur le canapé, on peut rapidement noter qu’on a vu tel épisode d’Utopia et ainsi éviter de regarder à nouveau celui où Wilson se fait enlever un œil à la petite cuillère parce que ça fait des semaines qu’on a mis la série de côté et qu’on a oublié où on en était. Et si ça vous intéresse, je peux même vous dire qu’on prépare la nouvelle version en ce moment même, avec un nouveau look et des nouvelles fonctionnalités.

un-oeil-sur-joffrey3

Quelle app utilises-tu pour…

…faire du sport ?

MyFitnessPal pendant un temps, lorsque je comptais mes calories. Je vous vois déjà hausser les sourcils, mais à l’époque où je me suis mis au sport, je cherchais justement à prendre du poids. Et si au contraire vous culpabilisez quand vous mangez un McDo, cette app vous fera doublement regretter d’avoir pris en dessert un McFlurry M&M’s nappage chocolat plutôt qu’une salade de fruits. En vrai, la base de données est gigantesque, et sans rentrer dans une quelconque obsession au sujet des calories, c’est relativement efficace pour prendre conscience de ce qu’on mange vraiment et ajuster ses repas en fonction.

Sinon, pour la musculation, j’utilise Fitness Point Pro. On y retrouve tous les exercices possibles et imaginables, et en quelques clics on peut créer son workout, y rentrer ses séries, consulter son historique et voir sa progression. Ça évite de devoir réfléchir quand on fait du sport, ce qui me va très bien lorsque je me retrouve avec une haltère de 20 kg dans la main et que ça me semble bien plus lourd que les… ah oui, 14 kg la dernière fois.

…écouter de la musique ?

Apple Music, surtout pour ses playlists vraiment originales et Beats 1, ou bien SoundCloud lorsque c’est pour un artiste un peu moins connu. Par exemple Hucci, dont je peux reproduire chaque beat en hochant la tête pensant que personne ne me voit. Si vous découvrez, je vous invite donc à écouter son remix de Panic Cord et me dire que vous n’êtes pas tombé amoureux du drop à 3:02.

…te maintenir informé ?

J’ai longtemps utilisé Google Reader pour suivre des centaines de blogs et de sites en tout genre. Google Reader est mort, et je ne suis plus au courant de rien. Heureusement, Twitter s’occupe de tout ça pour moi. Ou reddit. En tout cas je ne fais plus aucun effort pour suivre l’actualité, et je ne me suis jamais aussi bien porté.

Y a-t-il une app dans ton smartphone dont tu as un peu honte ?

Neko Atsume, clairement. C’est entièrement en japonais [Edit : l’application est désormais traduite en anglais], mais en quelques minutes on comprend le fonctionnement. Vous avez un jardin, y mettez des croquettes et des jouets, et des chats viennent régulièrement vous rendre visite. Si vous placez les bons objets, vous pouvez les prendre en photo jusqu’à avoir la collection complète. C’est merveilleux.

Pour mieux te connaître, dis-nous si tu penses être quelqu’un d’organisé et comment cela affecte ta façon de travailler.

J’ai connu les deux extrêmes. À l’époque où j’ai acheté Things sur Mac et iPhone, je notais tout, parce que je trouvais que ça me libérait l’esprit. Je notais même les tâches récurrentes que de toute façon je n’oublierais jamais… Si bien qu’à trop compter sur Things, je finissais par oublier ce que j’aurais omis de noter.

Alors j’ai tout abandonné, notamment après avoir lu un article qui expliquait que pour avoir une bonne mémoire il fallait s’habituer à retenir des choses simples, régulièrement. Évidemment ça a été une véritable calamité, mais j’avais quand même moins la pression que quand je passais mes journées à cocher des cases pour faire disparaître le badge de l’icône.

Aujourd’hui, j’utilise Reminders pour me mettre des rappels simples, et Trello dans le cadre de mon travail. Du moins, c’est ce qu’on utilise pour s’attribuer des tâches, savoir où chacun en est, et donc suivre l’avancement des projets. C’est vraiment très bien, et si je ne suis toujours pas très organisé dans ma vie personnelle, je ne pourrais plus m’en passer pour le reste.

un-oeil-sur-joffrey5

Si tu devais aider quelqu’un à booster sa productivité, quel conseil lui donnerais-tu ?

Je ne pense pas être trop bien placé pour parler de ça, mais définitivement privilégier une bonne nuit à toute forme d’excitant pour compenser le manque de sommeil. Ce n’est un scoop pour personne, mais 7 à 8 heures de repos valent bien mieux qu’un cachet d’Adderall avec un double expresso lorsqu’on veut être productif.

Parle-nous de ton sommeil.

J’adore autant dormir que je déteste aller me coucher. J’aime beaucoup trop l’ambiance du soir, lorsque tout est calme, que TF1 diffuse un reportage de 1994 sur la chasse à courre en Picardie, et que rien ni personne ne viendra me déranger. Du coup, je repousse toujours le moment où je n’aurai ni téléphone ni tablette entre les mains pour enfin fermer les yeux, et chaque matin je regrette d’avoir encore passé une heure à lire les dernières questions sur /r/AskScience… mais au moins je sais pourquoi l’herbe tout juste coupée sent cette odeur si particulière.

Quel(s) sport(s) pratiques-tu et/ou quelles sont tes passions ?

Cela fait maintenant presque 1 an et demi que je me suis remis au sport, après 10 ans sans la moindre activité physique. J’ai toujours été plutôt maigre, et j’ai souhaité mettre un terme à ça. J’ai commencé par faire quelques cours pour me remettre en forme, et au bout de quelques mois je me suis rendu compte que mon corps commençait à changer sans fournir trop d’efforts. Alors je me suis intéressé à la musculation, à la nutrition, et comment prendre correctement du poids en développant un peu sa masse musculaire. J’ai fait un premier coaching pour faire un point sur tout ça et éviter de me faire mal en faisant n’importe quoi. Je m’y suis mis à fond, et en 2 mois j’étais transformé, y compris mentalement. Aujourd’hui je passe 5 jours par semaine à la salle de sport, tous les soirs en sortant du bureau. Je ne me suis jamais senti aussi bien que maintenant, et je peux me goinfrer de poulet/riz brun/broccolis et trouver ça bon, alors c’est cool.

Depuis quelques semaines je me suis mis au Vélib’. Ça me fait gagner de précieuses minutes entre la station la plus proche de chez moi et la borne au pied de mon immeuble. Et puis c’est en descente, tout le monde aime les descentes. Si j’avais un minimum d’équilibre, je m’essayerais aux penny boards, seulement la dernière fois que j’ai pris confiance sur un snowboard ça m’a valu un coccyx à la limite de la fracture. Mais c’est cool les Vélib’.

unoeilsurjoffrey

Quelle est ta chaine YouTube favorite ?

Casey Neistat, haut la main. Je l’ai connu via sa vidéo où il se prend une amende parce qu’il n’empruntait pas une piste cyclable à New York, et s’amuse alors à se filmer en respectant à la lettre cette obligation, jusqu’à foncer délibérément dans une voiture de police qui bloquait le passage. Je l’ai ensuite redécouvert lorsqu’il a commencé ses vlogs, et depuis c’est mon rendez-vous quotidien, impossible de louper la moindre vidéo. J’ai tout de suite accroché, alors que ça n’a pas grand intérêt à première vue. Mais c’est divertissant, bien monté, et le personnage est sympathique.

Alors pour répondre autre chose quand même : FailArmy et BroScienceLife. Le 1er, c’est un peu le Vidéo Gag des temps modernes ; sûrement mon côté beauf et un peu moqueur qui ressurgit. Le 2nd est plus particulier, mais si vous avez déjà mis les pieds dans une salle de sport, ça vous parlera. Le personnage de Dom Mazzetti est vraiment très drôle, et aborde avec sarcasme de vraies questions sur la musculation. Ça change des Instagram de prétendus coachs qui y vont de leurs phrases motivantes en légende d’une photo de poulet ou d’un shake de protéines.

Le dernier film ou la dernière série que tu as adoré et que tu as envie de nous recommander ?

Narcos, définitivement. Ça fait longtemps que je n’avais pas été aussi passionné par une série. La dimension historique est clairement un facteur majeur dans mon intérêt pour cette série, mais c’est un tout. Je ne vais pas plus m’étendre dans la critique : regardez Narcos si ce n’est pas déjà fait, vous ne le regretterez pas.

Niveau films, Ex Machina a été une très bonne surprise, ainsi que I Origins dont je n’avais jamais entendu parler. Pour ce dernier, je vous recommande vraiment de ne pas regarder la bande annonce qui en dévoile malheureusement beaucoup trop. Même le synopsis est trop bavard. C’est dommage.

Où perds-tu le plus de temps ?

Reddit, encore et toujours. Je m’y étais inscrit début 2006, mais je n’ai commencé à m’y rendre vraiment que lors du grand cafouillage de Digg. Depuis, c’est ma perte de temps favorite. Si ça paraît très divertissant au premier abord, il y a de nombreux sujets très sérieux qui y sont abordés. Je parlais plus tôt de /r/AskScience mais il y a des dizaines d’exemples comme ça, et pour peu que vous ayez une quelconque passion, vous y trouverez forcément un subreddit qui vous parlera.

Quel est ton dernier voyage et quel sera le prochain ?

Mes derniers voyages ont été respectivement New York, Santorin, Reykjavik et Varsovie. Si je pouvais, j’y retournais sans hésiter.

Le prochain sera probablement Los Angeles, où j’avais déjà passé quelques jours en 2011 lors d’un séjour en Californie d’où l’on a ramené des goodies Apple (forcément), où l’on a pu essayer les vélos du Google Plex avant de se faire arrêter par la sécurité, voir le vrai wall Facebook et s’acheter un t-shirt Stanford comme si on y avait fait son PhD, mais tout ça était bien trop court. Ce n’est pas tant la ville qui m’attire, mais l’ambiance et le charme de Venice Beach, la possibilité d’y croiser Paige Hathway ou Anllela Sagra, l’impression permanente d’être dans un film…

As-tu un super pouvoir (ou du moins un talent particulier) ?

Je peux manger du gluten. Je fais aussi très peu de fautes à l’écrit mais je suis incapable de réciter la moindre règle de français. À l’école, j’avais toujours de très bonnes notes lorsqu’il s’agissait de faire une rédaction ou une dictée, mais quand j’étais interrogé sur une question de grammaire et que j’expliquais à ma manière, on me mettait une sale note. Ça m’a traumatisé alors je me suis tourné vers des études scientifiques, où là j’étais nul mais au moins personne ne me demandait de m’expliquer.

Qui aimerais-tu voir ici être interrogé à ta place ?

Taylor Swift ou Adolf Hitler. Sinon euh, allez, @maxime.

Où peut-on te retrouver sur internet ?

Sur Twitter et Instagram principalement. D’un côté je partage tout et n’importe quoi comme si on était encore en 2007, en essayant parfois d’ironiser même si ça loupe la plupart du temps, et de l’autre j’essaye de faire des belles photos des choses que je vois. Je ne rigole même pas au sujet de Twitter, ça m’arrive souvent qu’on me dise qu’en fait en vrai je ne suis pas le connard que je laisse paraître sur Internet. Très bien, à la limite il vaut mieux que ça soit ça que l’inverse.

 [Relire les chroniques précédentes]

  • heheh très chouette de retrouver pickupjojo ici ^^

    • Damien

      il aurait pu en parler dans l’interview 🙂

  • Gaétan

    Cool. Comme d’habitude quoi ! 🙂

    Par contre à la fin il manque un mot ( sur la dernière phrase ).

  • Vraiment sympa cette interview

  • Alan Hervo

    Il développe vraiment ses réponses, super interview !

  • jean luc goffart

    C’était pas mon idée le fauteuil blanc!