Présentation de mon setup

Une question revient de temps en temps sur Twitter, et cela concerne mon bureau. J’ai donc décidé de tout vous dire à ce sujet, dans cet article. Vous retrouverez tout le matériel que j’utilise lorsque je suis chez moi, sur mon bureau.

Je préciserai dans la mesure du possible ce qui m’a amené à faire ces choix, et je vous souhaite une très bonne lecture.


Un plaisir plus qu’un besoin

Comme l’a dit Léo Duff dans la chronique « Un Œil Sur » dimanche dernier, le matériel qu’on a répond souvent à nos besoins, mais pas nécessairement à nos envies. C’est exactement l’état d’esprit avec lequel j’ai petit à petit construit ce qui est aujourd’hui un setup qui répond à mes besoins, ainsi qu’à mes envies.

En 2010, j’avais un MacBook Air 11 pouces et un iPhone Edge, et si j’avais toujours ça aujourd’hui, ça répondrait sans doute encore à mes besoins. Mais les envies, elles, sont toutes autres, évidemment.

Partant du principe que j’aime passer du temps sur mon ordinateur et que j’y fais énormément de choses, autant que ce soit le plus confortable possible. Bien entendu, tout ne se fait pas en un jour et je vous le dis tout de suite : je n’ai pas tout acheté en une seule fois.

Maintenant que tout cela est bien clair, passons à la description de mon bureau.

3 mètres de bonheur

La première photo que j’ai publiée de mon bureau au complet sur Flickr a eu pas mal de succès, et c’est vrai que lorsqu’on la regarde, ça en jette pas mal.

On retrouve ce que j’aime le plus : de l’espace, aucun câble, et un confort exceptionnel grâce à une chaise digne des meilleurs films de science-fiction. Mais voyons d’abord ce qui compose ce bureau.

Presentation setup 2015 18

Lorsque je me suis demandé quel bureau je voulais, la réponse était simple : long, sans pied, et blanc. Parti de là, je me suis rapidement tourné vers des plans de travail utilisés habituellement dans les cuisines. Pour moins de 100€, j’avais mon morceau de 3 mètres de long, ce qui convenait parfaitement.

Pour ne pas avoir de pieds, j’ai opté pour deux meubles ALEX de chez Ikea, un de chaque côté. Celui de gauche est composé de tiroirs où je range quelques affaires et mon appareil photo, et celui de droite renferme de nombreux accessoires utiles. Un hub USB, un disque dur externe pour faire des Time Machine, quelques adaptateurs et câbles, et 2 disques durs de 3 To mis en RAID 0.

Presentation setup 2015 22

Il s’agit des WD MyBook Studio USB 3, que je recommande vivement. Je les ai achetés suite à un article d’Antoine Guilbert que vous pouvez lire ici. Sur ces disques je mets toute ma médiathèque : films perso ou non, séries, musique. On retrouve aussi à l’intérieur quelques batteries externes et chargeurs, juste le strict nécessaire (LOL).

Presentation setup 2015 16

À côté de ça on retrouve un chargeur USB Anker 5 ports, toujours accessible, et un jack audio pour brancher facilement un casque. Si l’on continue vers la gauche, vous voyez un support pour mon casque de choix : le Beyerdynamic DT 770 Pro. De cette manière, il est toujours accessible tout en étant rangé correctement.

Presentation setup 2015 30

Juste à ma droite quand je suis au milieu du bureau, on aperçoit mon DAC : le Fiio Olympus E10K. Lorsque je veux écouter de la musique en Lossless et profiter d’un excellent son, j’y branche mon casque. Enfin sur la gauche, on retrouve mon sac à dos Thule Crossover qui me suis souvent partout.

Vous remarquerez le petit morceau de velcro, qui me permet de scotcher le DAC sous le bureau, de manière à l’avoir à portée de main, à hauteur, sans câble qui traîne.

25 millions de pixels

Sur mon bureau se trouvent 3 écrans UHD, les Asus PB287Q. Avec trois fois 3840 x 2160 pixels, je me retrouve à regarder 25 millions de pixels lorsque je suis assis devant mes écrans.

Presentation setup 2015 18

Ça fait l’équivalent de 12 écrans 1080p, donc pas mal d’espace de travail. Ai-je besoin de ça ? Absolument pas. Est-ce un confort exceptionnel ? Absolument. C’est toute la raison de mon setup en réalité : le confort. Je veux arriver dans mon bureau et être bien, productif, confortablement installé et prendre du plaisir à me poser devant mon bureau.

Pour le moment, c’est mission accomplie, et je vais tout faire pour que cela continue. Mais vous vous demandez sans doute ce que je fais de tous ces pixels, alors je vous mets une photo ci-dessous.

Presentation setup 2015 17

Vous pouvez voir que j’ai devant moi beaucoup de fenêtres différentes, beaucoup d’information, et de cette manière je ne perds pas de temps à la chercher. Il est fréquent que quelqu’un s’étonne de ma réactivité, que ce soit par mail ou sur Twitter. La réponse est simple : je n’ai pas à chercher l’information et entrer dans une séquence pénible d’ouverture de fenêtres ou de mise en suspens de mon activité présente. Je vois directement l’information arriver au moment où elle arrive, et je suis prêt à la traiter en quelques secondes seulement.

Presentation setup 2015 7
Quand je ne suis pas là, Groot veille sur le bureau

Pour parvenir à faire ça sans empiéter sur les tâches en cours, j’organise judicieusement mes écrans. Au milieu, c’est en général 3 fenêtres Safari, me permettant de visualiser, rechercher ou rédiger aisément ce que je veux. À gauche, je mets Tweetbot, une fenêtre Finder et mes conversations avec l’app Messages. Sur l’écran de droite, on retrouve Photos, Mail et une ou deux fenêtres Safari me permettant de garder un œil sur les stats du site.

Je sais où est l’information que je veux voir, et c’est un gain de temps considérable. Je n’ai quasiment jamais plusieurs bureaux virtuels par écran. Étant donné que je mets mes moniteurs en résolution à l’échelle en 3200 x 1800, j’ai un espace de travail conséquent, me permettant d’afficher tout ce que je désire sans exception en permanence, ou presque.

Resolution 3 ecrans

Il était pour moi important d’utiliser des écrans UHD et non UltraWide ou QHD, de manière à avoir un effet « Retina » que j’apprécie réellement. Si dans le futur je peux changer mes écrans pour utiliser des 5K ou mieux, je le ferai sans hésiter.

Chaque écran repose sur un pied Duronic, et la raison est simple. Je ne voulais pas que l’espace du bureau soit occupé par les pieds des écrans,  et je ne voulais pas non plus fixer mes écrans au mur, sachant qu’ils seraient amenés à changer. Pour 100€ j’ai donc choisi de prendre 3 pieds discrets, me permettant de ne voir aucun câble lorsque je suis sur mon bureau.

Presentation setup 2015 8
Pas de câble, pas de pied d’écran. Le bonheur

Je peux ainsi pivoter les écrans à ma guise, les ajuster en hauteur ainsi que les pencher de manière optimale. L’ergonomie de mon bureau a été assez réfléchie, et je vais y revenir dans un instant. Sous l’écran du milieu, vous pouvez voir mon enceinte actuelle : la Klipsch G-17 Air. J’en suis plutôt satisfait, même si changer l’audio de mon setup est une chose que j’ai en tête depuis quelques mois.

Presentation setup 2015 6

Vous aurez aussi sans doute remarqué un port USB qui traîne sous l’écran, il s’agit tout simplement d’un câble USB 3.0 AmazonBasics que j’ai collé sous l’écran pour avoir un port accessible. En effet, avec un bureau de 3 mètres de long, je suis à 1 mètre 50 du Mac Pro qui est à ma droite, et tous ses ports USB sont inaccessibles. La solution s’est donc imposée d’elle-même.

Presentation setup 2015 10

L’ordinateur qui se charge d’envoyer 25 000 000 de pixels n’est autre que le Mac Pro, modèle fin-2013, en configuration « medium ». Processeur Xeon Hexacœur, 512 Go de stockage, processeurs graphiques D500 et 12 Go de Ram, voilà de quoi est fait le mien. J’en suis très content, et je ne prévois de le changer que s’il n’est pas compatible avec de futurs écrans 5K ou plus.

Presentation setup 2015 29

Parlons pour terminer d’ergonomie et de cable management, si vous le voulez bien.

Ergonomie est le maître mot

Il est facile d’avoir mal au dos, mal aux cervicales ou encore mal à la tête à force de rester sur un bureau pendant quelques heures. Il n’était pas question que ça m’arrive. La première chose que j’ai donc considérée était l’achat d’une chaise digne de ce nom.

Presentation setup 2015 9

Après quelques semaines de recherches, j’ai bien compris qu’il fallait regarder du côté de chez Herman Miller, et c’est le modèle Embody sur lequel j’ai jeté mon dévolu. Pour le prix d’un MacBook 12 Pouces, j’ai une chaise où s’asseoir est un bonheur de chaque instant, et où rester pendant de longues heures n’est pas du tout problématique.

Si vous avez la chance de pouvoir l’essayer, je vous le conseille, vous ne voudrez plus autre chose par la suite. Pour améliorer encore et toujours l’ergonomie, j’ai décidé de passer au clavier mécanique, et plus particulièrement celui de wasdkeyboards. J’ai pu customiser toutes les touches, et notamment mettre une quinzaine de raccourcis personnalisés pour ouvrir par exemple les préférences système, une recherche spécifique avec Alfred, ou encore faire une capture d’écran.

WasdKeyboards

C’est un gain de temps considérable au quotidien, et si vous commencez à écrire un peu sérieusement sur un clavier, vous verrez que c’est un mécanique qu’il vous faut. Certes c’est un budget conséquent, mais je le referai sans aucune hésitation.

Presentation setup 2015 27

Pour la souris, même combat : il fallait quelque chose d’ergonomique et fonctionnel, c’est donc sans trop tergiverser que j’ai acheté la MX Master de Logitech. Je la recommande vivement à quiconque voulant quelque chose d’aussi fonctionnel que la Magic Mouse, tout en étant 100 fois plus ergonomique.

Presentation setup 2015 13

Vous aurez sans doute remarqué qu’aucun câble n’est visible, et c’est un point qui me tient à cœur. Je n’aime pas voir les câbles, et je suis assez content du résultat pour le moment. Le clavier est bien entendu filaire, mais j’ai simplement fait un petit trou dans le bureau pour y passer le câble, qui ne se voit pas, étant situé sous le clavier.

Presentation setup 2015 21

Les câbles des écrans et de l’enceinte passent quant à eux le long du mur, de manière invisible. Au Mac Pro arrivent pas moins de 10 câbles, et sous le bureau se trouvent 8 prises de courant, toutes masquées. Je suis assez fier de ça, ce fut un petit travail, mais qui est au quotidien très agréable. Pour m’aider, j’ai utilisé un accessoire très pratique : Cablox.

Presentation setup 2015 33

Pour les podcasts audio que je vais bientôt proposer avec Léo Duff, j’utilise le micro T.Bone SC 440, posé sur un petit pied qui fait le travail.

Presentation setup 2015 32

Je dispose enfin d’une petite télécommande pour couper électriquement les écrans quand je ne suis pas sur le bureau, et qui va avec 3 prises secteurs. C’est super pratique et je vous recommande d’en avoir, ça peut toujours servir. Ça coûte 25€ sur Amazon, et ça rend pas mal service.

Presentation setup 2015 26

Toujours dans le souci d’avoir ce que je veux à portée de main, il y a un sublime mug Arne Jacobsen offert par NayverM où reposent quelques stylos, un adaptateur USB pour carte SD, et un câble que je vous ai récemment présenté, qui a l’avantage d’avoir un port Lightning et un micro-USB.

Pour finir, 3 petits objets reposent sur la gauche : un couteau, une pyramide faite avec un billet de 1 dollar, et un mini Groot. Les deux derniers sont uniquement là pour de la décoration, et ce sont les seules choses non fonctionnelles qui trainent sur mon bureau.

Presentation setup 2015 31

Je pense maintenant vous avoir tout dit, s’il y a des choses qui ne sont pas écrites plus haut et que vous aimeriez connaître, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir. Je vous remercie d’avance, comme d’habitude, de partager cet article. Vous êtes de plus en plus nombreux à venir me lire, et j’espère que ce que je fais continuera de vous plaire. Je vous donne rendez-vous demain, pour une nouvelle semaine sur b0b.fr !