Apple Watch : bilan après 4 mois

L’Apple Watch est sortie il y a maintenant 4 mois, et il est grand temps de faire le bilan après 120 jours. Voyons ensemble ce qu’il en est.

Une Apple watch très attendue

Je suis rentré dans l’univers des smartwatch avec la Pebble il y a maintenant près de 18 mois. Elle me servait uniquement à voir mes notifications, et j’adorais ça. L’Apple Watch a été annoncée à la Keynote de septembre 2014, et j’avais revendu ma Pebble quelques semaines avant, pensant que la firme à la pomme proposerait sa montre plus rapidement.

Apple Watch 4 mois apres 13

Mon poignet s’est donc retrouvé sans smartwatch –ou presque – pendant plus de 6 mois, et je dois avouer que ça me manquait. Plus le temps passait et plus je voulais l’Apple Watch. Après avoir regardé les annonces en détail, la Keynote de mars 2015 pointait le bout de son nez, dévoilant par la même occasion la date de sortie du 24 avril 2015. Je l’ai précommandée et reçue pour la sortie, tout heureux de remettre enfin une smartwatch à mon poignet.

Parmi les fonctions qui m’intéressaient le plus, il y avait bien entendu la gestion des notifications. Pour être totalement honnête, je dois dire que c’est la seule chose que j’attendais vraiment de cette Apple Watch. J’ai eu une expérience de quelques semaines avec la Moto 360 en janvier dernier, et malgré les promesses de tous les constructeurs affirmant qu’une smartwatch peut faire bien plus que d’afficher vos notifications, ce n’est pas si simple que ça.

Apple Watch 4 mois apres 2

Avant de recevoir l’Apple Watch, voyons donc ce à quoi je m’attendais. L’autonomie m’inquiétait beaucoup, comme presque tout le monde. Je pensais ne pas pouvoir terminer une journée sans devoir la recharger. Je m’attendais aussi à pouvoir recevoir toutes les notifications que je voulais, et en traiter certaines (y répondre notamment). Je pensais aussi m’en servir pour gérer l’écoute de musique et faire des sorties en courant. Je ne mentionne pas l’utilisation d’applications, car franchement, je n’y croyais pas trop.

Premières semaines : un petit BOULEVERSEMENT

Les premières semaines avec l’Apple Watch furent assez bouleversantes. Il s’agit d’un tout nouveau produit, avec des technologies jamais vues chez Apple. Là où je me sens comme un poisson dans l’eau avec un Mac ou un iPhone, j’étais un peu perdu sur l’Apple Watch.

Les interactions ne se font pas sur l’Apple Watch comme sur iPhone. Deux boutons sont toutefois disponibles, une « molette crantée » servant au défilement, faisant office de « bouton home » et également utilisée pour lancer Siri. L’autre bouton est quant à lui très peu utile, bien qu’imposant : il sert à afficher vos contacts favoris, et à éteindre l’Apple Watch (deux choses que je ne fais jamais).

Apple Watch 4 mois apres 12

Il a donc fallu s’habituer un peu à utiliser ses doigts sur un si petit écran, et se familiariser avec l’interface de la montre. La personnalisation des cadrans et de l’interface n’est pour le moment pas au point, mais cela va s’améliorer avec WatchOS 2. Force Touch est souvent très utile, bien plus que les deux boutons physiques, mais il n’est pas facile de s’habituer à l’utiliser.

Du coup, les premières semaines étaient sans aucun doute une période d’apprentissage, de manière à connaître l’ensemble des rouages de l’Apple Watch, pour que son utilisation soit naturelle et agréable.

apple watch : un gadget ?

Autant le dire maintenant : une Apple Watch n’est pour le moment pas « utile ». Oui, c’est un gadget high-tech qui me plaît, et que j’aime avoir, mais c’est totalement dispensable. Comme je l’ai dit plus haut, j’attendais surtout le fait de pouvoir visualiser mes notifications sur la montre. Ce point est assez bien respecté, avec un petit bémol toutefois : la vibration que produit l’Apple Watch sur votre poignet est parfois trop discrète pour qu’elle soit ressentie, ce qui est fort dommage.

Apple Watch 4 mois apres 3

Lorsque vous recevez une notification, ça se passe en deux temps : une vibration se fait ressentir, et si vous levez le poignet, vous voyez d’où provient la notification. Si vous laissez votre poignet levé, vous voyez le contenu de la notification, et pouvez parfois interagir. Ce système est plutôt pas mal, mais il y a parfois quelques bizarreries comme avec l’application messages, où vous recevez une photo écrite comme « visible sur l’iPhone », et qui ne s’affiche donc pas sur votre Apple Watch.

À part les notifications, je dois avouer que cette Apple Watch me laisse un peu sur ma faim. Il y a eu de nombreuses promesses de la part d’Apple, avec un tas d’applications compatibles. Parlons-en maintenant.

Des applications inutiles

Beaucoup d’applications iPhone comportent des « apps compagnons » pour Apple Watch, permettant de faire un peu plus que de recevoir des notifications. Sur le papier c’est super, mais en pratique, il est toujours beaucoup, beaucoup plus rapide de faire la même chose sur l’iPhone.

Apple Watch 4 mois apres 11

Lorsque vous tournez votre poignet, l’écran de l’Apple Watch s’allume durant 6 secondes, suite à quoi l’écran redevient noir si vous ne l’avez pas touché. Le problème avec ça est que de nombreuses applications mettent plus de 6 secondes à effectuer l’action que vous voulez. L’exemple que je prends souvent concerne l’application Hue, prévue pour contrôler ses lampes connectées.

Le souci principal réside dans le fait que si vous souhaitez allumer votre lumière avec votre Apple Watch, il faut lever le poignet, appuyer sur le bouton home, naviguer dans l’interface jusqu’à l’application désirée, la lancer, et attendre qu’elle s’afficher pour faire enfin l’action que vous vouliez. La même chose sur l’iPhone ne prend qu’une seconde, grâce au widget du centre de notifications.

Apple Watch 4 mois apres 7

Mais vous pouvez appliquer cet exemple à tout type d’application non native, malheureusement. Je n’en utilise donc aucune, car je n’ai pas envie de passer mon temps à regarder un écran de chargement. Les applications natives arriveront avec WatchOS 2, j’espère donc que ça amènera des temps de chargement plus acceptables.

Un suivi de l’activité perfectible

Ce qu’il reste donc à l’Apple Watch après les notifications et les applications –que je n’utilise pas– concerne le suivi de l’activité. De grandes promesses furent faites par Apple à ce propos, allant même jusqu’à dire que l’Apple Watch allait changer votre vie (comprenez : vous faire bouger du canapé).

Rendre l’activité amusante, ou au moins attirante, tel est le pari d’Apple avec sa montre. 3 cercles sont à compléter au quotidien pour que votre journée soit qualifiée de réussie. Le premier est assez inédit, et plutôt sympa : vous devez vous lever au moins une minute par heure, pendant 12 heures par jour. C’est assez bien vu de la part d’Apple de proposer cela, surtout pour les personnes travaillant devant un ordinateur sur un bureau.

Si vous ne vous êtes pas levé pendant l’heure actuelle, au bout de 50 minutes votre Apple Watch vous rappellera de bouger un peu, ce qui est génial. Toutefois, il n’est pas rare que le fait que vous soyez debout ne soit pas reconnu correctement, ce qui est très frustrant. Les deux autres cercles à compléter correspondent à une dépense calorique d’une part, et de l’activité physique d’autre part.

Apple Watch 4 mois apres 5

L’objectif « bouger », correspondant aux dépenses caloriques, est personnalisable, selon le mode de vie que vous avez. Si vous souhaitez toujours compléter le cercle, vous pouvez toujours choisir une toute petite dépense calorique, mais si vous souhaitez vous dépasser constamment en cherchant de grandes dépenses, c’est possible.

Le dernier objectif n’est pas personnalisable non plus, et il est assez simple : faire 30 minutes d’activité par jour. Par « activité », comprenez « tout ce qui fait que votre cœur bat plus vite que la normale ». Marche rapide, musculation, vélo, tout y passe. Vous pouvez vous servir de l’Apple Watch également durant vos séances sportives, grâce à l’application « exercice », qui est native, et pas inutile.

Apple Watch 4 mois apres 14

Vous choisissez un exercice parmi ceux proposés, et vous pouvez définir un objectif de distance, durée ou de dépense calorique si vous le souhaitez. C’est pas mal, mais pour tous ceux cherchant un vrai suivi de l’activité précis, et avec trace GPS, passez votre chemin. Le capteur cardiaque intégré fait bien son travail, rien à dire là-dessus.

Conclusion sur l’Apple watch

Si vous êtes rendus jusqu’ici, vous aurez sans doute compris que je ne suis pas « amoureux » de l’Apple Watch. Je l’aime bien, et je n’ai pas envie de la revendre ni ne regrette son achat. À 450€, ce n’est pas un achat que je recommande. Si vous êtes un amoureux des gadgets de geeks, c’est un objet qu’il est bien d’avoir au poignet, mais qui est loin d’être indispensable. Ma copine en a une depuis 4 mois aussi, et il lui arrive très régulièrement de l’oublier sur le chargeur, preuve de son inutilité pour certains.

Apple Watch 4 mois apres 8

Pour finir, parlons de quelques bons points concernant l’Apple Watch : il concerne l’impact sur la batterie de votre iPhone. En effet, la liaison est faite par Bluetooth 4.0, et ne consomme presque rien. L’iPhone est en permanence connecté à l’Apple Watch, et lorsqu’une notification arrive, l’écran de l’iPhone ne s’allume pas. À la place, vous aurez la notification sur l’Apple Watch uniquement, ce que je trouve super pour éviter d’être dérangé inutilement.

Apple Watch 4 mois apres 4

Un autre point que je trouve super consiste à connecter des écouteurs Bluetooth à votre Apple Watch. Grâce à ça, vous pouvez partir courir avec votre Apple Watch uniquement, et profiter d’un suivi de l’activité et de la musique que vous aurez synchronisé. Attention toutefois, Apple Music n’est pas compatible avec la montre d’Apple pour le moment, donc impossible de synchroniser les playlists Apple Music.

Apple Watch 4 mois apres 9

Si vous avez une Apple Watch, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires sur ce que vous pensez de la montre d’Apple, que vous soyez d’accord ou non avec mon avis. Si vous hésitiez à acheter l’Apple Watch, j’espère que mon retour d’expérience vous aura aidé. Merci d’avance de partager cet article, et je vous dis à très vite sur b0b.fr !

  • Gilles D

    Article très intéressant, Merci ! Je vais suivre le conseil et attendre… Peut-être la Watch 2, même si je pense que WatchOS 2 va vraisemblablement permettre avant de remédier à de nombreux problèmes (les codeurs et ingénieurs ont eu du temps pour mener à bien cette tâche depuis la sortie de la montre), et donner ainsi à ce gadget connecté une utilité bien plus marquée…et avec moins de pépins (ok, je sors…).

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire Gilles ! Je pense aussi que WatchOS 2 pourra donner une seconde jeunesse à la Watch, du moins je l’espère 🙂

  • Erwan

    Très bon article, je l’attendais avec impatience … Au final je pense attendre un retour de WatchOS2 avant de me décider.
    Sinon très bon site qui a gagné sa place parmi mes favoris, continue sur cette lancée.
    PS: Le « temps estimé de lecture » sous le titre c’est pas courant, et j’adore.

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire Erwan, ça fait plaisir ! Je pense que WatchOS 2 permettra de voir plus clair sur l’avenir de la Watch, et comme d’habitude, la version 2 de la watch sera sans doute super 🙂
      La version 1, il faut la considérer comme une « vision » qu’a Apple des Smartwatch, et le futur sera sans doute bien mieux !

      • Erwan

        De rien avec plaisir, il faut le dire quand on aime. Et je pense comme toi pour l’Apple Watch la deuxième sera sans doute mieux, je pense en disant ça à l’iPad qui a bien changé entre le 1 et le 2.

        • Bob Jouy

          Tu peux aussi appliquer ça à l’iPhone, au MacBook Pro Retina, au MacBook Air, etc. etc. ?

  • Sofian Arino

    Super article ! Très détaillé on voit que tu as pris le temps. Merci pour ton retour ça me confirme qu’il vaut mieux attendre un peu 🙂

    • Bob Jouy

      Merci à toi Sofian, effectivement j’ai pris le temps, mais j’espère que ça plait 🙂

  • Je suis assez d’accord avec toi.
    Personellement je ne suis pas déçu de l’Apple Watch, car je n’en attendais pas grand chose. La seule chose que je trouve dommage c’est les lenteurs qui peuvent apparaitre au niveau de la navigation dans l’interface par moments. Concernant les applications tierces, c’est bien simple : je n’en utilise réellement que deux : RATP et Shazam. Tout le reste est beaucoup trop long à charger pour une utilisation confortable. Après, il m’arrivait d’utiliser des applications d’actualités pendant les cours par exemple (héhé…).

    Pour moi, il y a deux principales utilités à cette Apple Watch : les notifications et le sport.
    Quel bonheur de ne plus avoir à sortir son iPhone pour savoir qui nous a envoyé un SMS et si c’était important ou non, il ne suffit plus que de lever le poignet et de l’abaisser si ce n’est pas important.
    Pour le sport, l’Apple Watch me motive vraiment à me bouger le cul et je m’efforce de compléter les 3 cercles chaque jour, et parfois même d’augmenter mon objectif « bouger » d’une semaine sur l’autre.

    Personnellement j’ai l’Apple Watch 42mm avec bracelet boucle classique depuis le 24 avril et j’ai également deux bracelets Sport (blanc et bleu) et bientôt un bracelet en cuir bleu électrique (Leather Loop). Quelle tentation d’acheter plein de bracelets !
    D’ailleurs, dommage que le boîtier en acier se raye un peu vite.

    En somme, l’Apple Watch m’est très confortable, mais pas indispensable.

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire Arnaud. Effectivement, « confortable, mais pas indispensable ».
      Les notifications c’est très cool oui, c’est ce que j’attendais le plus et je suis content de ça. Pour les SMS c’est top, mais un truc est quand même à noter : il est très, très mal vu de regarder sa montre lorsque tu es avec des gens, encore plus que de sortir son téléphone. Du coup pour voir les notifications, c’est pratique mais pas forcément cool pour ceux qui sont à tes cotés.

      Pour les bracelets, c’est tentant d’en acheter plein, mais pas ceux d’Apple … J’ai pris le Leather Loop à la sortie, et quand j’en vois des contrefaçons 3 fois moins cher, je regrette pas mal ahahaha

  • Maxime

    Super article Bob comme d’habitude, sinon ce que je trouve fou c’est que la majorité des gens qui ont la watch, ne la recommande pas (surtout à cause du prix), mais ne peuvent pas s’en passer ahah !

    • Bob Jouy

      Merci Maxime, effectivement la « recommander » c’est pas vraiment possible car on a du mal à dire à quoi elle sert vraiment LOL

  • Alan Hervo

    Super article, merci de ton retour ! Comme pour le Macbook, j’ai vraiment hâte de voir ce que vont donner les secondes versions, ça promet !

    En voyant les photos, une question hors-sujet m’est venu à l’esprit : Toi qui a eu l’occasion d’avoir l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, sans tenir compte des specs et du prix, quelle taille d’écran préfères-tu au quotidien ?

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire Alan !

      J’ai l’iPhone 6 depuis 3 jours, et je le trouve déjà trop petit. Ma copine l’a pris en main et a dit : « on dirait un jouet » ?

      Je prends le 6S Plus sans aucun doute. Je préfère largement le 5,5″

  • Hélène Courant

    Merci pour ce retour d’utilisation !
    Je pensais peut être prendre la v2 pour le côté sport/activité (avec GPS intégré) mais ce qui me fait ne pas l’acheter c’est son prix ET son design…
    Parce que franchement encore sur les hommes ça passe mais un gros pavé, même le 38mm avec bracelet milanais je trouve ca moche…
    Certes l’écran d’accueil est beau avec ses petits ronds d’applications, mais une fois en veille, ce pavé noir sur le poignet je ne m’y fais pas.
    C’est encore trop épais, inutile de vous dire que je trouve les autres smartwatch encore plus laides ^^
    Ce n’est que mon avis et il est très subjectif, pour autant je comprends qu’elle puisse plaire.

    • Bob Jouy

      Salut Hélène ! Le design est effectivement une chose à prendre en compte, surtout pour une fille. ma copine a le bracelet Sport, elle a essayé le boucle moderne et là elle était contente. Sur des petits poignets le bracelet Sport ne rend vraiment pas bien, c’est sûr. Après le boîtier je trouve que ça passe encore, mais c’est une question de goûts bien entendu.
      Merci de ton commentaire !

  • Un article où j’ai l’impression que j’aurai écrit la même chose…et c’est pourquoi je n’ai pas sauté le pas de l’Apple Watch. J’avais des doutes quand à ce à quoi elle me servirait et je me retrouve totalement dans tes commentaires.
    J’attendrai surement la version 2…et ton test de celle-ci 😉

    • Bob Jouy

      Ahahah merci à toi de ton commentaire, content qu’on partage le même avis. J’espère que tu repasseras par le site avant la version 2 quand même ?

      • Pas d’inquiétude la dessus 😉

  • C’était un article que j’attendais beaucoup. A l’image de ton article sur le Macbook, je n’ai pas été déçu, il est très bon ! Ce qui me manque vraiment sur l’Apple Watch c’est le GPS. Vu que je prévois de m’en servir pour courir, c’est une caractéristique que j’aimerais avoir. Je réfléchis depuis longtemps à l’achat de cette montre mais je pense pas tenir jusqu’à al sortie du prochain modèle… Bref, on verra à la prochaine conférence ! Quoi qu’il en soit je reste convaincu de son utilité, encore plus avec un futur 6S Plus. 😉

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire Tanguy !

      Pour le suivi de la course à pied, c’est clair que ce n’est pas suffisant. Si tu veux un vrai suivi il te faut une montre plus sérieuse que ça, on est d’accord. Tu as toujours la possibilité d’emmener ton iPhone en courant mais il faut bien avoué que c’est pas terrible comme méthode.

      Pour l’iPhone 6s Plus… Rendez-vous ici dans 3 semaines ?

  • Guillian

    j’ai craqué aussi pour l’A.Watch à sa sortie et malgré les limites que tu décris bien dans l’article elle m’est devenu rapidement « indispensable » dans mon quotidien, pour les raisons suivantes:

    – Elle me donne l’heure et la date du jour … ok c’est bête à dire mais depuis que je l’ai c’est ma montre principale et c’est assez utile^^
    – Elle me donne toutes les notifications dont j’ai besoin au cours d’une journée et sans avoir à sortir mon iPhone de ma poche: dans le rush c’est vraiment très très pratique.
    – Elle me donne mon emploi du temps, mes prochaines réunions, appels, etc. en permanence sur l’écran principal de la montre et là aussi c’est très rassurant car je ne les oublie pas. Cela me fait gagner du temps d’avoir ces info directement au poignet.
    – Elle traque mon activité sportive de façon efficace et avec des indicateurs simples…
    – Elle s’est (heureusement) intégrée et de façon très naturelle avec mon iPhone… (c’est mon ressenti)

    Avec tous ces éléments je suis déjà très satisfait et le reste à venir, notamment avec Watch OS 2.0, sera que du plus (ou pas). En revanche faire le saut n’est pas facile à cause certainement du prix de l’objet car tout ce que je liste ci-dessus peut être fait avec un smartphone, d’où les questions légitimes « Est-ce un gadget ? En ai-je vraiment besoin ? etc. ».

    • Bob Jouy

      Je suis assez d’accord avec toi, les notifs, l’heure et le calendrier c’est cool, c’est vrai.

      Mais comme tu le dis : en ai-je vraiment besoin ? Non, le besoin a été créé, mais une fois qu’on l’a on n’a pas forcément envie de s’en séparer ?

  • Encore un très bon article BOB, ùais je reviens sur le dernier point ou tu dis que les playlists Apple Music ne sont pas synchronisable, celles créées par Apple oui, mais celle que tu créer toi elles le sont et donc plus besoin de l’iPhone pour écouter sa musique !
    A la prochaine !

    • Bob Jouy

      Ah oui tu as raison Théo, quand je disais « Apple Music » je sous-entendais les playlists créées par Apple Music bien entendu.
      Merci de ton commentaire qui éclairci un peu tout ça.

  • François-Rémi

    C’est un plaisir de lire tes articles. J’ai la même vision que toi sur cette montre.

    Je l’aurais bien achetée en avril dernier, mais le fait qu’il n’y ait pas de GPS intégré m’a fait reculer. Et ce qui a confirmé ce choix par la suite ce sont les retours sur les temps de chargement un peu longs… Ok c’est la première montre d’Apple.

    En revanche, je pense acheter l’Apple Watch 2, en espérant qu’il y ait le GPS. En effet, j’aimerais m’en servir pour enregistrer mes courses à pied sur Strava SANS emmener mon iPhone en plus à chaque fois. Bien entendu, j’imagine que ça consomme de la batterie, mais une fois ma course terminée, je désactiverai le GPS ;-).

    • Bob Jouy

      Merci de ton commentaire, ça fait plaisir.
      Le coup du GPS, c’est pour pas sacrifier l’autonomie, c’est sûr. Regarde les GPS Garmin Forerunner par exemple, ils sont pas capables de tenir une journée entière, et les montres Android Wear comme la Moto 360 n’ont pas de GPS non plus. Souci d’autonomie je pense.

      Pour le coup des courses sans iPhone, je suis super d’accord avec toi, c’est très chiant de prendre un iPhone pour courir.

      Si tu peux l’activer/désactiver à ta guise, c’est vrai que ça serait cool.

      • François-Rémi

        Oui voilà juste activer le GPS quand il le faut : dans le cas d’une course à pieds ou vélo SANS iPhone ce serait le cas idéal ! Après bien sûr il y a le GPS de l’iPhone pour nous localiser sur a montre, dans la vie de tous les jours.

  • Je fais partie des gens qui ne portent pas de montre et que trouvent les montres connectées peu utiles (donc indispensable ? :p)

    Je suis, par contre, un très grand fan de « l’activity tracking » ! J’ai porté un Polar Flow, un Fitbit Flex et maintenant, je ne me sépare pas de mon Misftit Shine (superbe avec son bracelet en cuire). Je ne voulais pas d’Apple Watch car dans mon utilisation, je trouvais que cela n’était pas nécessaire et horriblement cher pour un traqueur d’activité.

    Pourtant, plus le temps passe, plus elle me fait envie ! J’ai, malgré tout, quelques réticences quant à la solidité de la montre, à son utilisation sportive (fragilité, autonomie, etc.) car j’ai du mal à m’imaginer faire un trail avec une Apple Watch.

    D’un côté, j’ai envie de craquer car c’est un super bel objet, son interactivité et intégration avec l’iPhone est top (je suis fan de ça) et elle a quelques fonctionnalités qui me tentent mais c’est cher et très fragile pour en faire un bon compagnon sportif !

    Ton billet ne m’aide pas du tout :))

    • Bob Jouy

      Ahah un homme qui n’a jamais l’heure !

      La solidité, rien à craindre, par contre pour les rayures sur l’écran, tu la frottes contre un mur et c’est fini. Le coup du trail avec l’Apple Watch ça me fait pas peur, c’est juste en montagne pour les courses mixtes avec rocher que je la prendrai pas. Sinon pour un Mont Blanc par les 3 monts, pas de soucis ?

      Pour te faire une idée, je te conseille de la prendre là où tu peux et de la rendre dans le délai de rétractation, comme ça tu te fais ton propre avis et tu ne t’engages à rien.

  • Logo

    Très bon article ou je retrouve beaucoup de similitudes avec mon expérience de l’Apple Watch.
    Propriétaire d’une Watch 42 bracelet sport + Vénézia bleu, je dois reconnaitre que je suis devenu très addict de ce petit gadget.
    Tout d’abord, je trouve le design général très réussi ce qui était mon quasiment mon critère d’achat numéro 1. Tout du moins, il me paraissait inconcevable d’investir dans un produit ou je n’aurai pas été sensible à l’esthétique.
    Mes usages principaux sont: de me donner l’heure (et oui !), course à pied (couplé à un powerbeats 2, c’est le pied), le tracker d’activité (même 4 mois plus tard je j’essaye toujours de remplir les cernes au quotidien). Il m’arrive également de profiter de l’application plan.
    J’apprécie la réception des SMS ainsi que les réponses courtes (très utile dans mon job), ainsi que quelques appli (Hue, remote, insta ainsi que one football).
    Comme vous tous, j’attends beaucoup de watchOS 2 car même si je trouve le produit vraiment sympa, je rejoins B0B sur les points faibles qui sont bien présent.
    Pour finir, je dois reconnaitre que je ne regrette pas du tout mon achat.

    • Bob Jouy

      Salut et merci de ton commentaire !
      Je ne regrette pas non plus mon achat, loin de là, mais les points faibles sont toujours nombreux et à ne pas omettre.
      Pour les SMS c’est cool effectivement, mais y répondre implique soit d’avoir de bonnes réponses enregistrées, soit de parler à sa montre, ce que je n’aime pas trop. Pour le design, j’ai été un peu déçu à l’annonce de la montre que le cadran ne soit pas rond tout de même …

  • Gaétan

    « L’exemple que je prends souvent concerne l’application Hue, prévue pour contrôler ses lampes connectées.

    Le souci principal réside dans le fait que si vous souhaitez allumer votre lumière avec votre Apple Watch, il faut lever le poignet, appuyer sur le bouton home, naviguer dans l’interface jusqu’à l’application désirée, la lancer, et attendre qu’elle s’afficher pour faire enfin l’action que vous vouliez. La même chose sur l’iPhone ne prend qu’une seconde, grâce au widget du centre de notifications. »

    –> Je pense que quand l’Apple Watch ( 2 ou 3 peut être ) avec Watch OS 3 ou 4 ou peut être plus sera disponible, premièrement ce sera beaucoup plus rapide et intéressant d’utiliser une Apple Watch, et surtout, les développeurs auront le temps de faire des applications simple, légère, rapide et ergonomique.

    Comme je dis souvent, le premier produit d’une nouvelle gamme c’est souvent un peu la version « bêta ». Même si cette Apple Watch a surpris pas mal de monde. 🙂

    • Bob Jouy

      Oui sans doute, mais WatchOS 3 ce sera dans 1 an, pas avant, et d’ici là ça aura fait 16 mois que la Watch est sortie. C’est long pour une bêta quand même.

  • Un petit test de tes écouteurs un jour ? 😀

  • Je viens de relire ton billet car je suis moi même en train d’écrire mon avis sur mon blog. L’article doit sortir la semaine prochaine normalement. Je n’ai pas autant de recul que toi mais je me retrouve bien sur la plupart des points. Après je trouve le suivi d’activité vraiment top, de mon coté il est parfaitement reconnu. Comme toi je n’utilise aucune application en plus (ah si une, c’est Rennes Bus et elle est plutot rapide !) et au final je me satisfait largement des applications natives Apple.
    Dernier point, c’est l’autonomie. Je suis très agréablement surpris ! J’arrive à tenir 1 jour en utilisation intensive et là cette semaine, deux jours sans problème. Donc je peux confirmer l’ensemble de tes propos et pourtant j’ai qu’une 38mm.
    Pourvu que ça continue ainsi ! Je suis en train de relire également les commentaires que j’avais mis sur cet article et je me souviens maintenant que c’est le GPS qui me faisait hésiter… Et bien j’arrive à m’en passer car au final je pars courir avec la montre et les écouteurs Bluetooth. Tanpis pour le tracé GPS, j’ai arrêté Strava. Cette appli est bien faite mais ça me gonfle, c’est un peu le concours de celui qui aura la plus grosse… Bref, du moment que j’ai les données classiques de mon footing, moi ça me va !
    C’est vraiment un objet très personnel, chacun n’aura pas les mêmes attendes même si l’utilisation reste assez similaire. 😉

    • Bob Jouy

      Franchement plus le temps passe et moins je la supporte cette Apple Watch. Tous les jours j’utilise l’app « activité » et qu’est-ce que c’est lent ! ?
      Genre 20 secondes facile pour appuyer sur le bouton home, touche l’App Activité, attendre qu’elle démarre, toucher l’activité « vélo » à 4 reprises parce que les 3 premières ne fonctionnent pas, puis attendre de voir le compteur arriver : 3, 2, 1 …
      Pour l’autonomie pas de souci non plus, et pour Strava effectivement je n’ai pas longtemps adhéré au concept.
      Content de voir que nos avis se rejoignent tout de même ?

  • Pingback: J'ai craqué pour une Apple Watch()