Un Œil Sur : Jérôme Keinborg

Qui es-tu, d’où viens-tu ?

Je m’appelle Jérôme Keinborg, je vous épargne mes années d’enfance, si ce n’est que j’ai eu une enfance américaine qui m’a donné un rapport particulier à la pop culture (j’avais la boîte américaine de Donjons et Dragons avant tout le monde en France).

Quel est ton travail ?

Je travaille depuis longtemps dans la publicité et le marketing. D’abord j’ai fait plus d’une quinzaine d’années en tant que directeur artistique, en agence et en free-lance.

À la base j’ai fait des études pour être commercial en publicité et c’est mon premier stage qui m’a fait comprendre que je voulais faire de l’artistique. J’y suis rentré par la porte de la PAO et ce qui m’a fait décrocher mon premier stage, ce sont mes connaissances en informatique pour la publication. Comme je travaillais avec des directeurs artistiques, petit à petit à leur contact, je me suis formé à la direction artistique.

Vers 2010, j’ai fondé avec d’autres, NoWatch qui était une première tentative de regroupement de podcasts en France. Je m’en suis occupé pendant 3 ans. Ça a été un grand succès d’audience et de reconnaissance, mais plutôt un échec financier. On était peut-être là un peu trop tôt ou un peu trop tard. L’aventure s’est arrêtée en 2013.

Depuis je travaille avec des agences pour faire du consulting en marketing de contenu. Pour faire simple : j’aide des marques à créer des chaînes YouTube ou des podcasts, car les marques deviennent de plus en plus des médias et veulent faire autre chose que de la publicité.

À côté de ça, j’ai lancé ma chaîne YouTube : nowtech.tv. J’y travaille avec Marion, ma copine qui m’a aidé et qui a notamment fait toute la partie internet et qui y fait des tests avec moi. En début d’année, j’ai décidé d’y passer un peu plus de temps pour trouver le bon équilibre entre gagner ma vie et développer la chaîne.

Présente-nous la technologie qui t’entoure

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je vis une expérience bouleversante dans ma vie : je switch sur Android par curiosité intellectuelle et pour ne pas mourir con. Jusque là j’avais toujours eu des iPhone et là je me suis pris un OnePlus One dans lequel ma carte sim est aujourd’hui.

Mais pour être honnête, je me balade toujours quand même avec l’iPhone 6 Plus dans l’autre poche. Il y a quelques applications que je n’ai pas retrouvées sur Android alors dès que j’ai du WiFi, j’en profite. En terme de caméra photo et vidéo, pour l’instant je préfère encore mon 6 Plus.

Pour moi, Apple et Google ne vendent pas la même chose et ne s’adressent pas exactement aux mêmes personnes : j’ai toujours comparé iOS à une chambre d’hôtel et Android à un appartement et mes tests récents le confirment. Une chambre d’hôtel, c’est vachement bien, car tout est rangé, on y fait le ménage à votre place, la déco a été faite par un décorateur, mais vous ne serez jamais complètement chez vous : c’est ce que j’aime et que je n’aime pas à la fois. Android c’est ce que j’aime et que je n’aime pas du fait d’être chez moi : j’y fais ce que je veux, je peux décorer comme je veux, bricoler les choses, mais c’est parfois le bordel, on ne fait pas le ménage à ma place.

Quand je dois recommander un téléphone à quelqu’un, ça dépend de la personne :

  • si c’est quelqu’un qui ne s’intéresse pas du tout à tout ça et qui a juste besoin des fonctions d’un smartphone et que je n’ai pas envie de dépanner tous les quatre matins, je le mets tout de suite sous iOS s’il a les moyens.
  • si c’est quelqu’un qui a du temps pour bidouiller et qui aime ça, aujourd’hui je l’orienterais plus vers Android.
  • la nuance étant le Windows Phone qu’il m’arrive de conseiller, pour l’instant à des gens qui cherchent à remplacer les fonctions pros de leur téléphone et qui avaient un BlackBerry avant. Je trouve qu’avec Windows 10 dans sa config actuelle, on a un bon smartphone professionnel et accessible. Je me tâte à prendre Windows Phone pour en faire mon téléphone pro…

Lien vers l’épisode 2 du Journal d’un switcher

À quoi ressemble ton bureau ?

Mon bureau ressemble au Kraken pris derrière un 27 pouces : j’ai une nuée de câbles (que je n’ai jamais réussi à ranger correctement et pourtant j’ai essayé pas mal de trucs), que je planque derrière un vieil écran Dell 27 pouces que j’aimerais changer en 2015. Il est branché sur un MacBook pro 15’’ Retina fin 2013 qui lui-même repose sur un support en hauteur.

Bureau-960x720@2x

Mon bureau est plutôt bordélique, mais je suis un peu obligé de le ranger assez souvent, car il me sert de plateau de tournage. Je l’ai choisi exprès, c’est un plateau en verre dépoli qui me permet de faire un éclairage par le bas ce qui peut aider quand on filme un smartphone ou une tablette.

Toujours sur mon bureau, j’ai :

  • Un NAS Synology DS415PLAY que je risque de mettre ailleurs.
  • Des disques durs un petit peu partout en vrac, car quand on fait du montage vidéo, on en a besoin.
  • Une souris de joueur Razer Mamba qui fonctionne à la fois en filaire et avec batterie.

En fait j’ai un PC et un Mac, tous les deux dans le Mac grâce à une partition Bootcamp. C’est pour moi le meilleur des deux mondes et ça me permet de jouer. J’ai souvent dit que les macs étaient de très bons PC. J’aime plutôt Windows et leur nouvelle interface, mais je travaille dans le marketing et la publicité où tout le monde travaille sur Mac, notamment pour Final Cut Pro X.

Et à part ton téléphone et ton ordinateur ?

Le truc que j’utilise le plus, c’est mon iPad Air dont je suis un très gros fan. Contrairement à d’autres personnes je ne l’utilise pas uniquement pour regarder des séries ou consulter quelques mails, c’est vraiment un outil de production pour moi. Il m’arrive de travailler conjointement entre mon ordinateur et mon iPad qui me sert de troisième écran : quand je prépare une émission, je vais écrire sur mon iPad tout en affichant sur mon ordinateur des pages web dont je m’inspire ou pour collecter des infos. Je l’ai vraiment toujours avec moi, c’est même maladif : je ne vais pas à la cuisine ou aux chiottes sans mon iPad.

Niveau photo je suis équipé :

  • Mon iPhone 6 Plus c’est mon « point-and-shoot », le truc que j’ai toujours sur moi et je l’utilise surtout pour ces fonctions-là même si je commence à le débrayer dans certaines situations.
  • J’ai également très souvent dans mon sac un Sony RX 100 Mark II qui est un compact pro. J’aime bien l’avoir, car il me permet de faire des photos de « qualité reflex » ou du moins hybride quand je n’ai pas mon reflex ou mon hybride avec moi… Il est très petit, il tient dans la poche. Il me sert aussi de deuxième caméra.
  • Mon appareil photo principal que j’utilise beaucoup en production, c’est un Canon 70 D qui est un milieu de gamme que j’aime beaucoup pour ses fonctions vidéo uniques à un prix relativement accessible. Je l’ai pris pour son bon équilibre entre la photo et la vidéo.
70-D-960x720@2x
Canon 70D avec l’objectif préféré de Jérôme, un Sigma 18-35 F1,8

C’est sur que si j’avais beaucoup d’argent je me serai pris un full frame à côté pour ne faire que des photos… Mais comme je fais beaucoup de vidéos de reportage où mon focus n’est pas manuel, j’ai besoin d’un bon autofocus en vidéo. Le 70 D est une bonne caméra pour ça par rapport à un 5D par exemple, qui fait de très belles vidéos, mais qui est plutôt orienté pour la fiction façon François Descraques et son Visiteur du Futur.

N’étant pas un grand sportif je n’ai pas de traqueur d’activité si ce n’est celui de mon téléphone. Par contre j’ai une balance connectée Withings qui me donne à mon grand désespoir ma courbe de poids, mais qui m’aide à me stabiliser bien plus facilement grâce aux graphiques.

Je ne suis pas quelqu’un de très bon en audio, j’écoute assez peu de musiques et plus trop de podcasts. Par contre Marion m’a offert à Noël une enceinte Sonos que j’ai mise dans le salon. Je suis en train de la tester, il y a des choses que j’aime bien et des choses que j’aime moins.

Comme casque, j’ai juste un casque neutre de monitoring Senheiser.

D’autres gadgets dont tu es fier ?

J’en ai pleins que j’emporte toujours avec moi dans mon sac.

Dans-le-sac-960x640@2x

Comme j’aime beaucoup faire des photos, dès que je peux je prends mon reflex et j’amène du matos photo.

J’adore mon sac photo et vidéo, c’est un Lowepro pro runner 450 AW, il a des roulettes ce qui me permet de trimballer mes 30 kg de matos. Il me faudrait 3 heures pour vous dire tout ce qu’il y a dedans, mais on y trouve :

  • pleins de petits gadgets
  • des réflecteurs
  • un enregistreur Zoom H5
  • des petits trucs astucieux que j’ai construits moi-même pour améliorer mes vidéos
  • un Rode VideoMic Pro avec son dead cat

Mon trépied / monopod video est un Benro Aero 4

Sac-photo-2-960x720@2x

Est-ce que tous ces objets répondent à tes besoins ?

Je vais tester les tablettes sous Android, mais pour l’instant de ce que j’ai vu, ce n’est pas à la hauteur de l’iPad, car ce sont encore des smartphones grandis où il n’y a pas encore beaucoup d’applications vraiment dédiées même s’il y a des tablettes intéressantes comme chez Dell.

Une fonction dont je me sers beaucoup et pour laquelle mon iPad ne me satisfait pas énormément : je fais toutes mes prises de notes sur mon iPad avec des Bamboo Stylus. J’ai bien plus aimé ce que j’ai vu sur Surface pour la prise de notes, mais le problème c’est que c’est la seule chose que ces tablettes font bien. Si Apple sort un iPad pro avec une gestion de stylets, je serais un homme heureux.

Comme stylet, j’utilise mon FiftyThree Pencil lorsque je dois dessiner, faire des croquis ou retoucher des photos. Quand j’écris, j’utilise un petit stylet de chez Wacom à 11 €. L’avantage des stylets passifs c’est qu’il y a à s’occuper de rien : pas de recharge ni de synchronisation Bluetooth. J’ai essayé des stylets actifs, mais j’ai un peu tendance à oublier de les recharger et une plus fâcheuse tendance à les perdre (à ce prix ça m’empêche de dormir). Je me tâte quand même à prendre un Adonit, car j’ai déjà testé et l’expérience et pas mal du tout.

Mon prochain challenge pour 2015 au niveau pro, c’est l’équipement son, car j’ai bien compris qu’en vidéo s’il y a un endroit où il faut investir, c’est le son qui est même plus important que la qualité d’image.

Il me manque aussi un bon écran 4 ou 5 K. Je ne produis pas encore en 4 K, mais je commence à regarder.

Quelles sont les apps que tu utilises le plus souvent ?

J’avoue que je m’y suis mis un peu tard, mais Evernote est devenu assez important pour moi. Je n’aime pas tout, mais je dois avouer que je l’utilise de plus en plus et j’y écris désormais toutes mes émissions.

En prise de notes manuscrites sur l’iPad, j’utilise une app qui est un peu usine à gaz, mais que j’aime bien : Note Plus

J’utilise beaucoup Plex pour mes loisirs pour regarder des films et des séries et que j’utilise avec unChromecast (mon test croisé en vidéo).

Ce qui m’est indispensable et que j’utilise autant sur Mac que sur mon iPad et mon iPhone, ce sont les cartes heuristiques et pour cela j’utilise MindNode Pro. Je suis quelqu’un qui a un bon esprit de synthèse, mais qui est désordonné dans sa tête et je n’ai absolument pas une intelligence linéaire. Une grande souffrance pour moi, c’est d’écrire un texte, car j’ai beaucoup de mal à organiser mes idées et MindNode est ma béquille. Je l’utilise même pour des choses anodines comme réfléchir à des cadeaux de Noël ou l’organisation de mes vacances. Je pense à 36 milliards de trucs en même temps, donc je jette tout sur MindNode et après je relie les idées entre elles pour leur donner une cohérence. Ça me permet d’être bien plus performant dans mon travail et de mieux écrire mes émissions.

Je me sers beaucoup des to-do lists qui me permettent de mesurer ma productivité et pour ça j’ai deux applications : Any.do pour moi parce que je l’aime bien et Wunderlist pour travailler avec Marion.

Springboard-960x640@2x

Après j’ai beaucoup d’applications photo et vidéo. Ma favorite en ce moment sur iPhone c’est Pro Cam 2 qui est à mon avis le meilleur compromis pour gérer aussi bien la vidéo et que la photo et en plus elle permet d’enregistrer en 4K sur l’iPhone (plus d’explications dans le numéro 208 d’AppLoad)

Aussi je ne l’utilise pas depuis longtemps, mais elle m’est devenue indispensable, c’est Scannable sortie par Evernote que je trouve complètement magique. J’ai toujours été un gros utilisateur de mon iPhone comme scanner. Comme je suis autoentrepreneur, toute ma paperasse c’est moi qui me la tape et je suis très mauvais en rangement. Quand vous êtes salarié, vous trouvez déjà que vous avez beaucoup de paperasse en France, mais je peux vous dire que ce n’est rien… Montez votre entreprise et vous allez voir les kilos et les kilos de paperasse que l’on doit conserver 3 ans minimum. Donc maintenant s’en est maladif, le moindre papier ou ticket de caisse, je le scanne et je le laisse dans Evernote pour les classer après sans avoir besoin de classer les papiers en vrai. Scannable m’a fait gagner 50 % du temps de scan, elle est extrêmement bien faite, mais hélas pas encore sous Android. J’aimerais qu’elle soit encore plus intelligente et qu’elle reconnaisse les logos Orange, EDF etc. pour les classer elle-même.

Ma sécurité est basée sur 1Password, je ne connais même plus mes mots de passe à part celui de 1Password. Il y a encore des défauts, mais franchement c’est bien. J’adore le fait qu’il fonctionne avec le Touch ID, ça fait gagner des microsecondes.

Quelle est l’app la plus indispensable à tes yeux et pourquoi ?

Pour être totalement dans la confidence même si les écolos vont me détester et ils ont raison, mais tous les matins je prends un bain d’une heure en y faisant religieusement mon Flipboard pour faire ma pige… et avec des objets non étanches je suis donc un homme qui aime le risque. Et pour l’anecdote, je prends un bain aussi parce que j’avais entendu il y a longtemps Bill Gates dire qu’il aimait bien embaucher des gens qui prenaient des bains le matin plutôt que des douches, car ce sont des gens qui réfléchissent avant d’aller travailler. Et j’ai vraiment besoin de cette heure de concentration en fait.

Et je n’utilise pas Feedly parce que je n’aime pas trop les RSS, je suis arrivé un peu après la mode. Flipboard, je trouve que c’est un super outil pour agréger tous mes canaux d’information en un grand magazine un peu fourre-tout.

Je produis moi-même 3 flipboards :

Flipboard-Nowtech-960x614@2x

La pige c’est indispensable pour moi. Je trouve que dans les métiers du web, les gens n’en font pas assez et bizarrement beaucoup ne sont pas au courant de ce qui se passe chez le voisin. Aujourd’hui on ne peut pas bosser dans la Tech, les start-ups, etc. si on ne fait pas une grosse pige personnelle. On est dans un monde qui bouge à toute vitesse où d’un jour à l’autre votre business model peut être mis à sac par quelqu’un d’autre. Donc pour faire un bon pivot et ne pas vous prendre un mur dans la gueule, il y a intérêt à se tenir au courant tous les matins.

Quelle app utilises-tu pour…

…pour écouter de la musique ?

Spotify. J’ai fait des playlists que je n’ai pas mises à jour depuis longtemps. J’en ai une que j’appelle « Sieste » où je mets toutes les musiques qui me décontractent et me permettent de dormir dans l’avion ou le train ou même de faire une sieste.

…pour écouter des podcasts ?

Maintenant je passe par l’application Sonos et c’est un des inconvénients, car on est obligé d’agréger toutes ses sources sonores dans l’application Sonos. Donc je n’utilise pas d’application de Podcasts dédiée.

Y a-t-il une app dans ton smartphone dont tu as un peu honte ?

Alors en ce moment j’ai une application dont j’ai un peu honte et en plus ma copine s’en est aperçue, je suis en train de tester happn qui est un réseau de rencontre par géolocalisation créé par des Français. Et quand je l’ai testée, je l’ai notée sur le Google Play et ma copine a vu que je recommandais l’app et m’a dit « qu’est-ce que c’est ce truc, tu cherches des nanas à côté ?! ». Mais franchement je la teste pour la science, je suis curieux de la technologie et même des implications sociologiques : on ne dit plus bonjour à ses voisins, mais on a des applications pour savoir qui habite à côté de chez soi : c’est l’absurdité et le côté sociologiquement intéressant de notre société ultra-connectée. Du coup je l’ai mise dans le dossier de mes trucs un peu honteux « test » et comme ça on ne voit pas les icônes.

Et pour la petite histoire, j’ai aussi testé Tinder pour les mêmes raisons jusqu’au jour où je l’ai désinstallé en catastrophe après y avoir vu une collègue de bureau

Pour mieux te connaître, dis-nous si tu penses être quelqu’un d’organisé et comment cela affecte ta façon de travailler ?

Je pense que j’ai un bon esprit de synthèse : si tu me donnes une info, je pense que je vais vite rebondir pour créer une nouvelle info, mais par contre j’ai 36 milliards d’idées à la seconde et j’ai du mal à les organiser de manière linéaire. J’avais du mal à l’école avec le système français « thèse-antithèse-synthèse » où on t’apprend à organiser et à mettre sur papier tes pensées. J’ai beaucoup de mal avec l’écriture et si je fais des vidéos sur YouTube, c’est que je ne pourrais pas faire un blog. L’écrit va trop lentement pour moi et demande trop d’organisation.

Ma béquille comme je l’ai dit, ce sont les cartes heuristiques.

Autrement, pour quelqu’un de pas organisé, je suis assez ritualisé : outre mon heure de pige tous les matins, je m’évertue à commencer mes matinées par une heure de choses que je n’ai pas envie de faire. Je me suis inspiré de systèmes d’organisation pour rendre mes journées plus productives et j’ai une espèce de petit tableau mental en 4 cases :

  • les trucs non indispensables que je n’ai pas envie de faire : je délègue où je ne les fais pas.
  • les trucs non indispensables que j’ai envie de faire : je les fais, mais j’ai le temps.
  • les choses importantes à faire que j’ai envie de faire : pas de problème pour les faire.
  • les choses importantes que je n’ai pas envie de faire : c’est souvent le gros problème dans une organisation, donc tout ce qu’il y a dans cette case-là (paperasse, répondre à tous mes mails…) j’avais tendance à mettre ça en fin de journée quand j’avais fini ce que j’avais à faire. Donc, je ne les faisais jamais d’où un retard monstrueux dans mes déclarations d’impôt et ce genre de chose… Maintenant j’essaie de commencer ma journée par au moins une heure chronométrée de ces choses.

Parle-nous de ton sommeil

Je suis un grand adepte de la sieste et plus précisément un fervent défenseur de la power-nap. Je trouve qu’en France on a tendance à déjeuner gras et à se remettre au boulot tout de suite après et du coup tout le monde somnole en plein milieu de l’après-midi.

Une power-nap ça ne doit pas dépasser un certain laps de temps, généralement dans les 20 minutes (moi c’est 17 minutes pour être tout à fait précis). Ça fait des années que je m’entraîne, ce n’est vraiment pas se mettre sur son lit et faire la grosse sieste du dimanche, mais se régénérer après le déjeuner en permettant au corps de transformer la nourriture en énergie et du coup d’avoir deux matinées et comme je travaille mieux le matin, ça me fait deux grandes zones de productivité : la matinée et le début d’après-midi.

Je n’ai pas pu le faire pendant un an et demi, car je travaille beaucoup en agence et la sieste en France, c’est très mal vu, car considérée comme de la glande. Alors que dans les pays méditerranéens, on connaît l’importance de la sieste.

Et du coup, je dors 4 ou 5 heures par nuit et avec la sieste je tiens le coup, car 20 min de sieste ça vaut 2 heures de sommeil. Je ne dors quand même pas assez, il faudrait que je dorme au moins une heure de plus.

Avant je travaillais la nuit jusqu’à 4 ou 5 heures. Maintenant ça s’est complément inversé et je me réveille vers 5 ou 6 heures du matin pour travailler. Et ce n’est pas faux, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. En se levant tôt, on a les avantages d’être au calme, car personne n’est réveillé et en plus on a la concentration du réveil. C’est aussi quelque chose que j’ai découvert avec la photo : faire des bonnes photos, c’est se lever très très tôt le matin.

Quelles sont tes passions ?

Alors mes passions… la technologie et la photo. Mais aussi l’histoire même si j’ai moins le temps de lire. J’aime bien les jeux vidéo de stratégie et je suis plutôt PC que console.

Pour me détendre, rien de mieux que de cuisiner. Plutôt que passer mes nerfs sur un punching-ball ou pendant un footing, je les passe en faisant des paupiettes de veau.

Jérôme-K-960x641

Quel livre es-tu en train de lire ou le dernier terminé que tu as terminé ?

C’est un drame, j’étais un énorme lecteur, mais comme je lis beaucoup d’articles avec Flipboard et que je regarde beaucoup de séries, je n’ai plus de place pour lire des livres. Du coup je me demandais si je ne me ferais pas offrir ou si je ne m’achèterais pas un Kindle pour m’y remettre.

J’adore les livres, mais c’est vraiment une question de temps. Et quand j’ai mon iPad, je préfère vraiment regarder une série ou YouTube.

Le dernier film que tu as adoré et que tu as envie de nous recommander

Le film qui me vient en tête, malgré ses défauts c’est Interstellar que j’ai beaucoup aimé. Je comprends les reproches qu’on lui fait et pour moi il est loin d’être parfait, mais vraiment j’ai pris mon pied. Il m’a complètement replongé dans des songes de gosse que j’avais. J’ai toujours aimé la véritable science-fiction, notamment en lisant Asimov qui fait partie de mes écrivains préférés. Même si j’aime bien aussi le space opera, je préfère quand de vrais scientifiques essayent d’imaginer ce que sera la science dans longtemps.

Quel est ton dernier voyage et quel sera le prochain ?

Le dernier voyage marquant, ceux qui me suivent sur Instagram le savent, fut nos 10 jours au Viêt Nam avec Marion. J’ai vraiment adoré.

Pour le prochain, nous partirons à Saint-Petersbourg pour les vacances. Et après notre rêve c’est l’Amérique du Sud (seul continent où je n’ai pas encore posé le pied) ou les USA.

As-tu un super pouvoir ?

J’en ai pleins… Notamment j’ai un super pouvoir précieux (même si Marion ne serait pas tout à fait d’accord) puisque je multiplie les tasses à café vides posées un peu n’importe où dans un appartement et en très peu de temps. Je suis capable de le remplir dans les endroits les plus improbables. Avec moi, tu vas vraiment trouver du café dans tes chiottes ou dans le frigo…

Les jeux de mots ne sont pas un super pouvoir, mais à cause de mon père je suis assez formaté pour ça. Quand quelqu’un me parle, j’écoute bien ce qu’il me dit, mais en même temps j’ai le cerveau qui marche en tâche de fond à chercher des jeux de mots foireux. La publicité c’est aussi ça : toujours chercher des accroches.

Où perds tu le plus de temps ?

J’ai une phrase clef dans mon travail et mes podcasts « Think 8 hours, Work 2 hours ». La bonne procrastination, se laisser le temps de réfléchir et laisser son esprit divaguer, c’est la nourriture de l’esprit de synthèse.

On vit dans une société où ne prend plus le temps de réfléchir et on n’a plus que le temps de faire. Et si l’on fait sans avoir réfléchi, on fait mal. Donc il y a des moments où j’ai l’impression de perdre mon temps parce que je procrastine à lire un article après l’autre dans Flipboard etc. Mais une semaine après, je vais m’apercevoir que mon cerveau est en train de défricher un truc et j’ai une idée qui va me venir la semaine d’après et finalement je n’ai pas perdu mon temps.

Donc je suis un adepte de la perte de temps. Ce n’est pas quelque chose de négatif, au contraire. Par exemple quand je fais des montages pour nowtech.tv, le montage en lui même je peux le faire très très vite, mais c’est parce que j’ai beaucoup réfléchi en amont.

Ce qui ma toujours énervé dans la manière de penser en France, c’est qu’on ne mesure l’intensité du travail, qu’à la sueur du front. Quelqu’un qui aura mis 5 heures à pondre un truc, on va juger que son travail est mieux que celui qui a mis 5 minutes et c’est faux. Parfois on a une meilleure idée en 5 minutes et on sous-estime le temps de préparation et de divagation. L’esprit a besoin de partir sur plein de chemins différents pour développer l’esprit de synthèse qui est pour moi, la meilleure forme d’intelligence et que l’on n’apprend pas vraiment à l’école.

À un moment dans Games of Thrones, vous aurez peut-être un déclic qui va vous permettre de résoudre le problème pro sur lequel vous butez depuis 2 jours.

Attention je ne prône pas la glande, derrière il faut en faire quelque chose de ces heures de divagation, le résultat doit être là et je suis très exigeant là-dessus. Par contre je ne jugerai jamais la manière d’arriver à ce résultat, ça, c’est uniquement le problème de la personne qui travaille.

Qui aimerais-tu voir ici être interrogé à ta place ?

Marion, ma copine. D’autant qu’en France on a la chance d’avoir une communauté féminine intéressante dans le monde de la Tech.

Des projets en préparation ou récemment réussis ?

Mon grand projet, c’est de passer plus de temps sur le contenu nowtechTV. Aussi je suis en train de travailler sur un projet qui sera lié à nowtech, mais orienté un peu plus photo/vidéo

Si tu devais aider quelqu’un à booster sa productivité, quel conseil lui donnerais-tu ?

Les cartes heuristiques et le découpage en 4 cases qui vous redonnera de la liberté et vous enlèvera l’impression d’avoir des journées trop chargées.

Où peut-on te retrouver sur internet ?